top of page

Bienvenue sur notre site

 

Edito de Roland Castanet - juillet 2024

 

Le deuxième numéro de l’année est disponible.

Votre exemplaire du N° 40 des Cahiers du Haut-Vidourle  vous attend à la librairie La Cigale à lunettes ou dans votre boîte à lettres si vous avez souscrit cette option. Et vous pouvez toujours aussi le commander (onglet Contacts).

Cette livraison s’intéresse particulièrement aux moulins, indispensables partout jusqu’à la fin du xixe siècle mais comme à l’habitude, le champ des articles couvre aussi d’autres sujets sur cette vie de notre région dont nous explorons inlassablement les tenants et les aboutissants. La religion, la politique, l’économie trouvent parfois des expressions surprenantes que l’analyse fine au niveau local peut seule restituer.

Nous serons présents au Forum des associations de Saint-Hippolyte-du-Fort, le samedi 31 août 2024, au gymnase du Pradet, n’hésitez pas à venir nous rencontrer. Nous y présenterons l’exposition que nous avons prévue de tenir lors des Journées Européennes du Patrimoine (21 & 22 septembre), à partir des archives du consistoire de l’Église Réformée de Saint-Hippolyte.

Bonne lecture et profitez de l’été.

 

Petits rappels

Trois numéros (31, 32, et 32bis)
des Cahiers ont été en 2020
consacrés à la soie dans les Cévennes.

télécharger les sommaires

Le sommaire de l'ensemble des articles parus depuis 1996 est disponible
télécharger le sommaire.

Désormais 34 numéros des Cahiers sont disponibles en téléchargement gratuitement.

​Les amis de Clio

et les Cahiers du Haut-Vidourle

sont aussi  sur Facebook

vidourle, saint hyppolite, les amis de clio, sauve

Le chateau de Fressac  -  La tour surplombe les vallées du piémont cévenol

Agenda de Clio 

Le numéro 40  (juillet 2024) de notre revue
est paru. 
Rendez-vous 
à la librairie

de Saint-Hippolyte !!
 

​Vous pouvez également le commander en nous écrivant :

via la page contact

Sommaire du numéro 40 :

- Avant propos, page 2

- Le menhir retrouvé, page 5

par Régis Thivet

- Odonymie cigaloise, page15

par Odon Abbal

- L’ancien moulin de Vère
à Brouzet-les-Quissac,
page 33

par Thierry Ribaldone

- Les moulins de Cros, page 43

par Roland Castanet

- L’octroi de Saint-Hippolyte,
huitième et dernier épisode :

Nourrir les animaux et se chauffer, page 65

Bilan, page 74

par Odon Abbal

- Un document du consistoire

de Saint-Hippolyte (1811), page 78

Les archives communales

de Saint-Hippolyte-du-Fort

 

Après 118 après-midi de travail, nous avons fini d'inventorier, classer et mettre en boîtes les archives communales modernes (1790 à 1945) de Saint-Hippolyte-du-Fort dont de nombreux documents et registres remontent à la révolution française.

Au total 59 boîtes, 2 portfolios et 42 registres de délibération pourront bientôt, nous l'espérons, être mis en consultation pour les chercheurs et les amoureux de l'histoire locale.

L'inventaire complet de ces archives est disponible au format PDF :

Cliquez sur ce lien pour obtenir l'inventaire.

archives_10-2023.jpg

 

Les amis de Clio, association à but non lucratif fondée en 1995, a pour objet de valoriser et mettre à la portée du plus grand nombre le patrimoine historique et ethnologique de la région de Saint-Hippolyte-du-Fort et de l’ensemble du piémont cévenol en particulier à travers la revue « Les Cahiers du Haut-Vidourle ». .

 

 

Derrière la Communauté de Communes du Piémont Cévenol, appellation administrative, existe une région qui va, géographiquement, d'Alès au Vigan, et dévoile un territoire historiquement et ethnologiquement singulier fait de rencontres et d'affrontements, d'aridité et d'ingéniosité, de résistance et d'accueil.

 

Saint-Hippolyte-du-Fort, avec Durfort-Saint-Martin-de-Sossenac et Sauve, constitue la porte d'entrée à travers laquelle notre association désire s'engager à la découverte des événements, des faits sociaux, des productions artistiques, architecturales et techniques de ces espaces.

 

Au delà des mythes et des intérêts particuliers ou politiques, le piémont cévenol est un territoire qui a une histoire, avec tout ce que cela comprend d'horreurs, de bonheurs, d'exploitations, de guerres, de luttes, de vie et de réalité, de relations avec le monde. Appréhender son passé, sa sociologie et son ethnologie est un travail toujours difficile et délicat pour lequel la nuance comme l'humilité restent essentielles.

 

C'est dans cette perspective que l'association « Les amis de Clio » poursuit aujourd'hui son travail d'études locales et de publications biannuelles de sa revue "Les Cahiers du Haut-Vidourle". La revue dont le 38ème numéro est paru en juillet dernier propose des articles variés fruits de recherches sur l'histoire de notre région  et de ses savoir-faire.

 

visiteurs depuis 2020
bottom of page